La boîte à outils du bricoleur, comment la constituer ?

Le bricolage (Do it yourself “DIY”) signifie que la méthodologie de construction, de modification ou de réparation des choses peut se faire sans l’aide directe de consultants ou de professionnels. On compte aujourd’hui plusieurs bricoleurs professionnels. C’est plus tard, le terme “DIY” a pris un sens plus large qui couvre une grande variété d’ensembles de compétences. Par exemple un bricoleur peut être capable de peindre, faire de la menuiserie ou souder; etc. La soudure par contre à des outils spécifiques, cliquez ici https://quel-outil.com/.

Quelques outils du bricoleur

– Marteau à griffes. Ce marteau très polyvalent sera utilisé pour enfoncer des clous et les faire sortir par effet de levier.

– Clé réglable. Une clé adaptée à plusieurs tâches, puisque ses mâchoires peuvent également être ajustées pour s’adapter à des boulons et des pièces de différentes tailles : Pince ; pince combinée ; lampe de poche ; jeu de clous ; poinçon ; tournevis à tête plate.

Les boîtes à outils, quelques exemples

Il y en aurait des millions de possibilités en termes de boîte à outils. La meilleure boîte est celle qui vous convient le mieux. Chaque bricoleur a des besoins différents, et ces besoins changent aussi avec le temps, ce qui peut entraîner une modification du type, de la taille et du style de la boîte à outils.

Un exemple de boîte, celle utilisée pour la construction de moteurs. Elle contient le compresseur de segments de piston, des longueurs de tuyau (pour les boulons de bielle), un maillet en plastique, un écarteur de segments, une lime à segments, des lames de rasoir pour les joints d’étanchéité arrière de la corde, et quelques autres produits spécifiques qui ne sont pas utilisés pour des tâches générales.

Vous pouvez également avoir une boîte qui contient un multimètre, quelques lampes de test, divers cordons de raccordement avec des pinces crocodile, des fusibles, du fil, du thermorétractable, du ruban électrique, de la soudure, du fer à souder au butane, des coupe-câbles latéraux, des sertisseuses de bornes, des pinces à retirer les broches de connexion, et quelques autres choses utiles pour les tâches autoélectriques.